Bienvenue sur le site de Catherine Baroin !

Welcome on Catherine Baroin's website !

                                                                                       see English page

 

 

 

Anthropologue africaniste, chercheur CNRS (retraitée en 2013), mon travail porte sur deux sociétés très différentes, les Toubou du Niger et du Tchad, et les Rwa de Tanzanie.

 

Les Toubou ou Téda-Daza sont des éleveurs de dromadaires, de petit bétail et de bovins en milieu désertique ou semi-désertique. Leur territoire s’étend sur un quart du Sahara, du Niger au Soudan, et du sud de la Libye jusqu’au lac Tchad.

L’organisation sociale de ces nomades diffère entièrement de celle des autres peuples saharo-sahéliens. Chez eux, l'obligation de mariage loin en dehors de la parenté  induit une importante circulation de bétail entre les familles. Ces liens interpersonnels d’entraide créent un tissu social fluide qui exclut tout pouvoir coercitif.

 

Mon second terrain de recherches porte sur des agriculteurs tanzaniens. Les Rwa (Varwa), appelés Wameru en Tanzanie, occupent les flancs sud-est du mont Meru, face au Kilimandjaro. Leur agriculture très intensive associe café, banane, maïs et haricots ainsi que l’élevage en stabulation de vaches laitières. Leur organisation sociale combine clans patrilinéaires, système générationnel et chefferie centralisée, dans un contexte de vie religieuse chrétienne intense et de rapides mutations sociales.

 

Ces deux terrains si dissemblables ont orienté mon intérêt notamment vers deux grands domaines de l’anthropologie sociale : l’anthropologie économique et l’anthropologie juridique.

 

Par ailleurs, j’anime en tant que présidente le réseau Méga-Tchad, réseau international de recherches pluri-disciplinaires dans le bassin du lac Tchad. Créé en 1984, ce réseau rassemble aujourd’hui quelque 500 membres répartis dans une vingtaine de pays. Il a organisé à ce jour 18 colloques internationaux, en Europe et en Afrique, donnant lieu à la publication de 19 ouvrages. L'avant-dernier colloque, dont je suis coorganisatrice, a été publié en 2020 à l’IRD sous le titre Conflits et violences dans le bassin du lac Tchad. Le dernier colloque s'est tenu au Tchad en janvier 2020 sur le thème du changement.

 

Voir : https://www.cepam.cnrs.fr/megatchad/index-fr.html

 

 

QUELQUES PUBLICATIONS :

 

BAROIN C. 2021. "A written "customary law" among the Rwa in Tanzania", in : Edoardo FREZET, Marc GOETZMANN, Luke MASON (eds.) Spaces of Law and Custom, London, Routledge, pp. 84-102.

 

BAROIN C. et al. (dir.). 2020. Conflits et violences dans le bassin du lac Tchad, Actes du XVIIe colloque Méga-Tchad, E. CHAUVIN, O. LANGLOIS, C. SEIGNOBOS, C. BAROIN (dir.), Marseille : IRD Editions, 343 p.

https://books.openedition.org/irdeditions/38242?lang=fr

 

BAROIN C. 2020. "Echange ou prédation ? Ce que le terrain fait aux Toubou (Tchad)", L'Homme 234-235, pp. 319-334.

 

BAROIN C2019. "La microfinance en Tanzanie : le cas des VICOBA (Village Community Banks) sur le mont Meru", Anthropologie et développement 50, pp. 107-125.

 

BAROIN C., COOPER B. (eds.). 2018. La honte au Sahel. Pudeur, respect, morale quotidienne, Paris, Sépia, 235 p.

 

BAROIN C2018. "Pour une anthropologie de la richesse", in : Dimitri KARADIMAS, Valérie LECRIVAIN, Stéphen ROSTAIN (eds.), De l'ethnologie à la préhistoire. En hommage à Alain Testart, Cahiers d'anthropologie sociale 16, Paris, L'Herne, pp. 121-132.

 

BAROIN C. 2015. Un système d’âge dans une chefferie tanzanienne : les Rwa du mont Méru, Journal des africanistes 85 (1 & 2), pp. 218-256.

 

BAROIN C. 2013. La malédiction au secours de la justice chez les Rwa de Tanzanie du Nord, in : Raymond VERDIER, Nathalie KALNOKY ET Soazick KERNEIS (eds.), Les Justices de l’Invisible, Actes du colloque « Puissance de la nature, justices de l’invisible : du maléfice à l’ordalie, de la magie à la sanction », Université Paris-Ouest, 2 et 3 décembre 2010, Paris, L’Harmattan, collection Droits et Cultures, pp. 317-330.

 

BAROIN C. 1985. Anarchie et cohésion sociale chez les Toubou : les Daza Kécherda (Niger). Cambridge, Cambridge University Press / Paris, Editions de la Maison des sciences de l’homme, collection « Production pastorale et société », 456 p. (ouvrage publié avec le concours du CNRS).